• Michel PICARIELLO

Renforcer son aptitude à vivre dans les paradoxes et l'incertitude


A première vue, tenter de vivre sans inconfort majeur avec paradoxes et incertitudes peut sembler contre-intuitif. Pas vraiment si vous êtes dirigeant et que vos responsabilités vous amènent à regarder les choses en face. En effet, être et agir en dirigeant avisé requiert la capacité de pouvoir décider, penser, travailler dans des conditions d'inconfort, d'incertitude et de paradoxes qui constituent la réalité du métier.


Être à aise avec l'incertitude, l'ambiguïté et les paradoxes de la vie professionnelle est une capacité à cultiver, un "muscle" que vous pouvez fortifier.


Vivre avec l'incertitude des situations paradoxales, les accepter en conciliant des vérités opposées et qui pourtant co-existent, celles des autres et les nôtres, est une qualité que vous pouvez développer, qui fera la différence pour vous et vos équipes lorsque les autres se sentiront obligé de choisir l'un ou l'autre des éléments du paradoxe qui s'impose à eux.


Des exemples ? Je vous invite à regarder quelques paradoxes intéressants à cultiver pour un leader ou dirigeant :


  • Entourez-vous de personnes meilleures que vous. Vous connaissez la citation : "si vous êtes la personne la plus intéressante dans la salle, vous n'êtes pas au bon endroit". En effet, vous n'aurez rien à y chercher si ce n'est que d'être admiré (cela ne dure qu'un temps).


  • Dans un monde en compétition, il est plus intéressant de viser des objectifs difficiles à atteindre que des buts raisonnables. Les premiers ont une probabilité de vous amener loin, les seconds n'en ont aucune car tout le monde pourra le faire… et ils sont nombreux !


  • Si vous voulez aller un cran plus loin, remettez en cause les méthodes qui vous ont amenées jusqu'ici. Faire toujours plus de la même chose vous permet juste de toucher vos limites, pas de les dépasser. Pour y arriver, considérer que vos échecs sous l'angle de ce qu'ils vous ont appris, pas de ce que les autres en pensent car ce n'est pas LEUR expérience.


  • Pour apprendre et progresser, apprenez le aux autres. L'exercice consistant à expliquer ce qu'on a pas compris permet de changer de point de vue et de comprendre enfin ce qu'on tente d'expliquer à l'autre (si, relisez, pour voir… :-)


  • Pour réussir et passer à la prochaine étape, aidez les autres à le faire. Une redite du précédent paradoxe ? Pas vraiment, on était précédemment dans l'information, ici il est question d'agir. Ce que vous venez d'expliquer à l'autre et qui vient de débloquer votre compréhension, mettez le en oeuvre avec cette même personne. Ensemble vous irez plus loin.


  • Ne répondez pas directement à la demande de vos clients, questionnez plutôt les raisons de leur demande… vous comprendrez ce qui construit leurs besoins, leur culture. Vous aurez la clé de leur motivations, pas seulement la seule manifestation de leurs attentes.


  • Moins vous manifestez que vous avez besoin d'un client, plus il va s'attacher à vous. Tous les autres sont prêts à tout pour le servir et lui dire ce qu'il a envie d'entendre. Si vous prenez suffisamment de recul et êtes prêt à lui dire ce qu'il a besoin d'entendre, vous pouvez le servir au-delà de ce qu'il croyait possible.


  • La mission d'un leader est d'élever ses équipiers au niveau de leader, pas de créer des suiveurs, qui à leur créeront à leur tour… des suiveurs. Ne vous retournez pas pour compter ceux qui vous suivent mais respecter plutôt ceux qui vous dépassent… dans la bienveillance.


La plus grande partie de mes clients recherchent une meilleure vision, plus de clarté pour dessiner leur futur et prendre les bonnes décisions.

Chercher la clarté sur ce que nous vivons à la lumière ce que nous avons déjà vécu n'amène aucune information nouvelle.

Alors que vivre et travailler en acceptant et cultivant ses paradoxes nous rend plus apte à accueillir les nouveautés et rend chaque moment unique.


Dans la liste ci-dessus, y a-t'il un paradoxe que vous vivez bien ou alors un autre qui ne ferait pas sens pour vous ? Partagez-moi vos réflexions… ce sera un plaisir.


Michel Picariello

Accompagnement individuel et coaching de groupes

0 commentaire